Pour dorloter ton couple, range ta chambre !


Faire l’amour dans une porcherie, pourquoi pas ? Mais tous les jours, est-ce que c’est vraiment excitant ?

À part quand on avait entre 0 et 16 ans (ou plus, selon le niveau de Tanguytude) et que nos murs abritaient soit un crochet pour soutenir un mobile avec des petites vaches et des poussins soit des posters de stars à cheveux gras, on est à un âge où on peut prendre conscience que la chambre ne s’appelle pas par hasard « nid d’amour ». Justement, comment avoir envie de faire l’amour dans un lieu qui n’inspire pas l’amour (et respire encore moins le sexe) ? C’est le moment de jeter un œil sur l’état de votre love room.

Do not disturb !

Quand on est le seul habitant chez soi, à la limite on fait ce qu’on veut où on veut, avec qui on veut et quand on veut : le périmètre de traficotage les quatre fers en l’air n’est à aucun moment menacé par le surgissement d’un nain qui demande en poussant la porte de la cuisine l’air inquiet : « Maman, t’as mal ? », pendant que Maman tente promptement de recouvrer son air le plus digne et faisant mine de chercher quelque chose « Non, non, je cherchais des citrons. Va te recoucher mon chéri ». Or, quand le nain menace, il menace aussi le couloir, la salle de bains, le canapé du salon, etc. Bref, tout territoire qui sort du périmètre de la chambre est susceptible d’être occupé par un ennemi de moins de 18 ans. Il est donc important de préserver ses chastes yeux, éventuellement ses chastes oreilles, et surtout de trouver un coin où il vous foutra – enfin – la paix.

Mais la présence de minis-vous n’est pas la seule raison qui doit vous rappeler que la chambre, c’est la VIP room. La raison principale, c’est la préservation de votre couple. Qui a envie de tenter la toupie pakistanaise entre une pile de dossiers « à rendre pour lundi sans faute », trois disques à démaquiller imprégnés de fond de teint bien gras  et une croute de pizza ? Que celui qui dit « Moi ! » se jette lui-même la première pierre.

La déco de base d’une chambre d’amour

C’est fatal : d’ici que les mœurs évoluent et qu’on admette : « Pourquoi pas une salle de Luxure entre mon bureau et la chambre de ta mère ? », il se peut que passent quelques années. Moralité ; range ta chambre et fais ta check-list :

–       1 paire de draps propres (la base),

–       1 photo un peu plus érotique à la place de beau-papa en père Noël (pardon beau-papa, c’est pas que vous soyez vilain, mais place aux jeunes),

–       Une effluve capiteuse,

–       Une huile de massage à portée de main,

–       PAS de réveil digital sous les yeux.

D’autres trucs ? Oui, il y en a plein dans Rendez-moi mon couple !, le livre.

Prune Quellien

Votre situation est complexe, vous auriez besoin de conseils amoureux personnalisés ? Je vous invite à prendre rendez-vous, nous discuterons ensemble de votre situation afin d’envisager des solutions.

 

Voir aussi les articles :

Livres et séances de coaching :