Les erreurs de conduite lors d’une rupture (3/4) : espionner son ex


Dans ce dossier spécial consacré aux comportements qui vous font du tort au moment de la rupture, je vous ai parlé en ouverture des attitudes à bannir le jour de la rupture ; nous avons ensuite vu 4 des 6 attitudes à bannir durant les jours et semaines qui suivent la rupture ; je vous propose aujourd’hui de parler de la 5ème attitude contre-productive : l’espionnage de votre ex.

Pourquoi espionner votre ex est une erreur tactique dans l’objectif de reconquête

Facebook, les emails, les amis en commun, le cousin avec qui vous avez envie de rester en contact, etc. Tous ces moyens ne sont que des prétextes à avoir un œil sur votre ex.

1 – L’espionner sur les réseaux sociaux ou sur sa boite mail

Vous avez déjà regardé ses messages privés ou lu ses emails parce que vous connaissez son mot de passe ? Si cela peut vous rassurer, tout le monde, ou presque, le fait. C’est trop tentant. On se dit :

« Je vais apprendre la vérité ».

Mais, en dehors de l’aspect moral (respect de sa vie privée qui, comme son nom l’indique, ne concerne que l‘individu, même s’il est en couple), l’espionnage de votre ex ne vous apportera rien de bon. Voici en exemple :

Un homme, la petite trentaine, me contacte parce que son ex l’a plaqué. Il la soupçonne d’avoir une relation avec un amant et veut « en avoir le cœur net » en regardant ses emails. Ce que je lui déconseille en lui disant que s’il le fait, il a intérêt à lui dire :

« Je t’ai négligée, tu t’es sentie dévalorisée, je ne me rendais pas compte de tes besoins à l’époque. Alors, j’ai espionné ta messagerie facebook et j’ai compris combien j’avais été sans-cœur avec toi ».

Mais il ne veut rien entendre et découvre des messages facebook torrides et – pire – pleins d’amour. Il choisit de ne rien lui dire, mais depuis plusieurs mois, il se sent dans une impasse : « Lui dire, passer pour le dindon, et risquer de perdre mes chances de la reconquérir, ou me taire, me préserver de la honte, et vivre avec mon mensonge ? »

En lisant les messages privés, Stéphane (le prénom a été changé) a mis le doigt dans un engrenage. À chercher la vérité, il s’est infligé une douleur qui ne tarit pas depuis. Il est devenu soupçonneux, sombre et se montre sarcastique dès que son ex, qui lui a expliqué pourquoi elle a eu une relation extra-conjugale (il la négligeait) se montre gentille et lui propose même de passer des vacances entre amis.

Si on sait s’en servir, facebook peut être est un outil génial pour aider à reconquérir son ex.

En déposant des photos de fêtes entre amis ou en postant des statuts à multiples interprétations (« Super journée aujourd’hui ! » / « La vie nous réserve des rencontres charmantes parfois 😉 »), facebook vous offre la possibilité de vous mettre en scène dans des situations avantageuses qui pourront chatouiller votre ex.

2 – L’espionner par le biais des proches

Tant que vous ne prononcez pas le nom de votre ex, vous pouvez rester en contact avec vos amis communs. Au moins, dans les premiers temps. Les amis de votre ex ne sont pas dupes, ils savent qu’ils détiennent des infos que vous crevez d’envie de connaître. Mais, ce sont avant tout ses amis. Et si ils sentent que leur fonction principale est de vous faire un rapport détaillé de la nouvelle vie de votre ex, ça risque de les agacer fortement. De surcroît, votre ex n’appréciera pas du tout que vous cherchiez à entrer dans sa vie privée alors qu’il/elle vous en a éloignée. Encore une façon de voir s’envoler vos chances d’être attirant/e à ses yeux.

Et pour finir le chapitre sur les erreurs de conduite, je vous proposerai d’ici quelques jours de parler du roi des tabous dans la reconquête : recoucher avec son ex. Bonne idée, mauvaise idée ou fausse bonne idée ? Nous verrons ça en détails.

Prune Quellien

Mini Prune HomeVous rencontrez cette situation et avez besoin d’un conseil amoureux personnalisé ? Je vous invite à prendre rendez-vous, nous en discuterons ensemble et envisagerons des solutions.

 

Voir aussi les articles :

Livres et séances de coaching :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *