Je l’aime trop


De peur d’être abandonnés, ils ou elles en font des tonnes. Qui sont ces femmes, et ces hommes, qui aiment trop ?

À la simple perspective d’anniversaire, ils[1] seraient prêts à hypothéquer leur maison pour faire le plus beau des cadeaux à l’amour de leur vie. Ils lui prêtent de l’argent sans même qu’il n’en ait demandé, se mettent à dos quiconque désapprouve leurs excès de générosité… Et que d’heures passées à le soutenir à bouts de bras !

Donner (beaucoup) plus qu’on ne reçoit paraît comme une évidence. Pis, un devoir, dans l’esprit de celui qui aime trop ! Pourtant, précéder le désir est le meilleur moyen de le casser. En interrogeant des personnes pour mes livres, et en coachant ceux qui souffrent de la rupture et cherchent à récupérer leur ex à tout prix, j’ai essayé de dessiner les contours de la dépendance affective.

Aimer trop, donner trop, sans espérer aucune gratification en retour (ce serait indécent !), fait écho à une histoire personnelle non encore réglée. Une mauvaise programmation, comme on dit en PNL (ou une batterie de vieilles casseroles, comme on dit dans la vie). Ça n’est pas une fatalité : les vieilles casseroles, ça se recycle. Il s’agit de se reprogrammer. Prendre conscience du déséquilibre en est la première étape. Entraînez-vous au quotidien :

On ne m’a rien demandé de plus que :

Savez-vous par où je dois passer pour rejoindre la Place de la Mairie ?

Pas la peine de prendre un crayon, des feutres et un double-décimètre pour tracer un plan à l’échelle du meilleur itinéraire ! En réponse, la deuxième à droite devrait suffire.

En répondant plus que de raison aux demandes de l’autre, on le prive de son désir, et même d’une partie de sa liberté. Et si ça lui plaisait à lui de se perdre sur les routes de traverse pour retirer son formulaire E317B ?

Prune Quellien

Mini Prune HomeVous rencontrez cette situation et avez besoin d’un conseil amoureux personnalisé ? Je vous invite à prendre rendez-vous, nous en discuterons ensemble et envisagerons des solutions.

 

Voir aussi les articles :

Livres et séances de coaching :

 


[1] Le masculin générique a été choisi pour simplifier la lecture… mais pas de doute, la Planète Couple est peuplée d’hommes et de femmes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *