Il(Elle) m’a trompé(e). À quel prix sauver mon couple ? 3


Votre intuition s’est révélée vraie : votre conjoint vous trompe. Reconstruire votre couple va désormais dépendre de vous deux, main dans la main.

Dans une étude menée en 2001 sur 4100 hommes ayant eu une relation extraconjugale, 85% restent mariés. Seuls 3% divorcent pour épouser l’autre personne. Les chiffres ne disent pas à quel prix a tenu le mariage, mais au moins ils devraient vous rassurer quant à l’infime probabilité que votre conjoint parte avec sa maîtresse ou son amant.

Sauf exceptions*, la reconstruction du couple après infidélité dure généralement entre 8 mois et 2 ans. Ce parcours du combattant s’apparente à un champ de mines antipersonnel que le couple traverse ensemble, mais dont les explosifs peuvent sauter au premier faux-pas de la personne qui a trompé… mais aussi de la personne qui est trompée. Si la limite de l’infidélité a été franchie, cela ne signifie pas que le conjoint victime de cette infidélité ait désormais tous les droits, entre autres de culpabiliser indéfiniment un conjoint qui fournirait tous les efforts pour remettre son couple sur pieds.

Dès les premiers soupçons, la personne trompée entre dans une mécanique de mise à l’épreuve du conjoint infidèle, alors que celui-ci oscille entre devoir de cesser une nouvelle relation pleine de promesses, culpabilité d’avoir trahi son engagement conjugal et volonté de ressouder son couple. Passés les aveux d’infidélité, le conjoint trompé doit retrouver sa confiance en soi et sa confiance en l’autre, ce qui dépendra autant des efforts du conjoint adultère (qui, en acceptant d’être transparent sur ce qui s’est passé et sur ce qui ne se reproduira plus, montrera son désir de réinvestir le couple) que de son propre engagement à ne pas surveiller à outrance son conjoint. Ce “flicage” saperait ses efforts et lui ferait presque regretter sa liaison passée ! C’est en cela que la reconstruction du couple ne peut se faire que « main dans la main ».

Difficile d’admettre que notre conjoint a des zones d’ombres, pourtant nous en avons tous. Comprendre que chacun peut céder à la tentation d’une relation extraconjugale demande un effort d’empathie extrême, puisqu’il se mêle à l’ambivalence des sentiments. Vos repères ont volé en éclats. Vous éprouvez à la fois amour et dégout, comme si vous étiez coupé[1] en deux. Comment faire preuve d’empathie quand on a envie d’étrangler son conjoint et, en même temps, de le serrer dans ses bras pour lui réclamer du réconfort ?

Il ne s’agit pas de mettre un mouchoir sur sa souffrance, mais d’accompagner l’autre dans un effort solidaire, pour que chacun puisse exprimer ses incohérences et ses fragilités. C’est à ce prix que le couple peut renforcer son lien.

* Certains couples se retrouvent après des années de séparation. J’en parlerai dans un prochain article à l’occasion d’un entretien avec un couple séparé remis ensemble… 10 ans plus tard !

Prune Quellien

Mini Prune HomeVous avez traversé cette épreuve mais ne savez pas comment agir ? Je vous invite à prendre rendez-vous, nous chercherons ensemble des solutions adaptées à votre couple.

 

Voir aussi les articles :

Livres et séances de coaching :



[1] Le masculin générique dans une configuration hétérosexuelle a été choisi pour cet article… mais pas de doute, la Planète Couple est peuplée d’hommes et de femmes de toutes sexualités.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Il(Elle) m’a trompé(e). À quel prix sauver mon couple ?

  • capo

    ma fiancée ma avoué son adultère jai pardonné, on sest marié aprè mais jen soufre toujour depui 1an. je sui hanté par ces actes posé cest devenu même une obcession. je vair claqué. aider moi svp

  • capo

    moi jarrive toujour pa a oublier linfidelité d ma femme. je croi quon noublie pas. on vie avec ou on divorce pour avoir la paix et cest ce que je compt faire. capo