5 scénarios de vie affective pour comprendre sa vie amoureuse


Au chapitre 1 de mon livre Rendez-moi mon couple !, je parle de la répétition des scénarios de vie : certains schémas nous entraînent malgré nous à chercher un(e) partenaire qui réparera nos blessures passées. En voici cinq*

1. L’abandon affectif : Le père est absent, réellement ou émotionnellement, nous laissant un angoissant sentiment d’abandon que nous remettons, en ex-enfants impuissants, dans les mains d’un(e) conjoint-soignant(e).

S’ils ne prennent pas en charge leurs souffrances passées, que risquent de devenir ces enfants à l’âge adulte ? Des co-dépendants affectifs.

2. L’enfant « thérapeute » : La mère compte sur son jeune pré-adolescent pour la soutenir dans sa dépression suite au départ du père. Ce rapport petit soignant/soigné garantit à l’enfant l’amour de sa mère, mais lui apprend que pour être aimé, il doit « prendre soin » et devient, à l’âge d’aimer en adulte, le « sauveur » de son compagnon (sa compagne). Effort vain puisqu’un enfant ne peut pas sauver son parent de la détresse. Il reste alors plein d’un sentiment d’échec et de culpabilité, le poussant à remettre sur pied ses futurs partenaires de vie amoureuse, tout en les maintenant dans leur état dépressif (sinon, qui les soignerait ?).

S’ils ne prennent pas en charge leurs souffrances passées, que risquent de devenir ces enfants à l’âge adulte ? Des « sauveurs »

3. L’enfant envahi par sa mère : Une mère compense l’absence (réelle ou émotionnelle) de son mari en surinvestissant son enfant, lequel répond à l’injonction sous-entendue : « donne-moi ton amour inconditionnellement ! ». Il prend alors le pli de négliger ses besoins et se dissout dans ceux de sa future compagne (futur compagnon). Il apprendra à se méfier des femmes, de peur d’être étouffé à nouveau par une « veuve noire » et aura bien du mal à s’engager durablement.

S’ils ne prennent pas en charge leurs souffrances passées, que risquent de devenir ces enfants à l’âge adulte ? Des phobiques de l’engagement amoureux.

4. L’enfant résistant passif : Même version que la précédente, mais autre stratégie de résistance. Pour parer à l’emprise affective de sa mère, l’enfant devenu adulte jugulera toute velléité de contrôle de sa future compagne (son futur compagnon). Il recherchera à dominer ses partenaires, parfois à les dévaloriser afin qu’ils (elles) ne puissent exercer aucun pouvoir sur lui.

S’ils ne prennent pas en charge leurs souffrances passées, que risquent de devenir ces enfants à l’âge adulte ? Des machistes en puissance ou des maîtresses-femmes.

5. L’enfant en manque de père : Il s’agit là d’une petite fille dont le père est absent (réellement ou symboliquement). Elle grandit sans le regard de ce premier homme qui est son père et ne peut se sentir validée en tant que femme. Elle attendra beaucoup du couple pour restaurer ce manque.

S’ils ne prennent pas en charge leurs souffrances passées, que risquent de devenir ces enfants à l’âge adulte ? Des moitiés-de-couple ayant bien du mal à exister pour elles seules.

En appliquant ces scénarios à vous-même ou à un proche, vous constaterez qu’ils peuvent se moduler entre eux, générant ainsi d’autres scénarios. Quoiqu’il en soit, ce n’est pas parce qu’une histoire a été écrite qu’elle ne peut pas se réécrire autrement, de façon plus heureuse. Si vous ne comprenez pas pourquoi vous souffrez en amour aujourd’hui, vous tenez là un début de réponse.

Prune Quellien

* Ces scénarios sont résumés du livre de Christophe Fauré, Ensemble, mais seuls. Ed Albin Michel.

Mini Prune Home

Cet article fait écho à votre histoire ? Quelque soit le lieu où vous vivez, vous pouvez prendre rendez-vous avec moi pour une séance par téléphone, Skype, ou au cabinet à Paris.

 

Liens utiles :

Voir aussi les articles :