Comment être heureux en amour quand on n’est pas heureux dans la vie ?


Connaître le bonheur à deux alors qu’on est à nouveau seul, pas facile à imaginer. Comment faire pour croire encore à l’amour ?

0. (conseil de base) Apprendre à être seul et en jouir

Après une rupture, nos proches nous encouragent systématiquement à sortir de chez soi pour « voir du monde »… sous-entendu pour rencontrer quelqu’un et refaire très vite sa vie. Comme s’il nous disaient : « rencontre très vite quelqu’un qui comblera ta solitude ! » Au contraire : apprivoiser sa seule présence, trouver du plaisir à être autonome, nous prépare à être dans un couple serein et défait de toute dépendance affective.

1. Savoir que ses croyances ne sont pas la réalité

« Depuis la séparation, je n’ai pas envie de sortir », me disait Hervé, petite quarantaine, quitté récemment. Chacun sait combien il est douloureux de se retrouver à nouveau plongé dans le grand bain de la vie sociale quand on sort d’une séparation. Chaque nouveau visage nous donne le sentiment d’être un étranger débarquant dans un pays inconnu. Chaque nouveau regard nous renvoie à celui que l’on a perdu. Nous sous sentons tout nus. À chaque exposition dans le monde réel, nous avons l’impression qu’une horde de doigts se pointera vers nous pour nous crier « Ouh ! la honte, il s’est fait larguer ! » ; « Regarde, elle est toute seule ! » Heureusement, cette période ne dure pas et nous réapprenons vite que nos croyances ne sont pas la réalité.

2. Être heureux vient de vous seul : avancez à votre rythme

Si le temps n’est pas venu pour vous de sortir votre nez dehors, ou que les sorties que l’on vous encourage plus que vivement à faire ne vous conviennent pas, écoutez-vous. Nul n’est mieux placé que soi-même pour savoir ce qui lui convient. Il y a peu, un homme me demandait « comment faire pour me remettre de ma rupture ? » Ma réponse fut claire : « Ce que vous pouvez. Ce qui est bon pour vous ».

Vos amis vous poussent à les rejoindre dans un bar alors que vous avez envie de passer votre soirée à écouter une émission de radio qui vous apaise et vous aide à comprendre ce qui se passe en vous ? Dites-leur que vous avez besoin de recharger vos batteries et que vous les rejoindrez plus tard. Et si, deux heures plus tard, vous ne vous sentez toujours pas prêt à les retrouver, n’y allez pas.

3. Pour être heureux en amour et dans la vie, faites comme Jim Carrey : dites oui !

En revanche, attention à ne pas vous enfoncer dans le négativisme ! Être à l’écoute de ses besoins est nécessaire, notamment le besoin de prendre du temps pour se réparer, mais le besoin de rire et d’échanger avec autrui existe aussi. Et il contribue grandement à nous réparer.

Être à nouveau heureux en amour passe par une autodiscipline fort agréable : encourager les moments heureux et bénéfiques pour soi. Avez-vous vu le film Yes, man ! interprété par Jim Carrey ? Jamais ? Vite, allez louer le DVD ! C’est l’histoire d’un homme qui dit non à tout… et se trouve obligé de dire oui à tout… mais absolument tout. Et cette acceptation de tout ce qui se présente à lui fonctionne tellement bien qu’il se trouve pris à son propre défi. Cette contrainte est à méditer, mais surtout à appliquer. Dites oui !

4. Cueillez le jour, savourez le présent, en pleine conscience

« Carpe diem quam minumum credula postero », recommande Horace dans ses Odes. Cueille le jour et ne crois pas au lendemain, traduisait Leconte de Lisle. Si demain est incertain, savourons le présent. Savourons-le, goûtons-le.

Après Jim, Christophe. Connaissez-vous la mindfulness (méditation de pleine conscience ou attention de pleine conscience) ? C’est un exercice qui vous propose de porter votre attention sur tous les ressentis qui vous traversent dans l’instant. Cet exercice, introduit en France par le psychiatre Christophe André, contribue à l’apport émotionnel des Thérapies Comportementales et Cognitives, les TCCE.

Prenons l’exemple des pleurs. Que sont-ils, si ce n’est l’effet de nos regrets ? Lors d’une rupture, nous sommes désolés d’avoir été quittés. Nous sommes désespérés de ne plus pouvoir nous projeter dans un avenir commun avec la personne qui composait notre couple. Nous sommes dans le passé et dans l’avenir. Pas dans le présent. Pas dans l’ici et maintenant.

La méditation de pleine conscience nous concentre sur l’ici et maintenant. Savourer avec lenteur un grain de raisin et retenir toutes les sensations et émotions qui sont liées à cette expérience. Passer sa main dans le pelage de son chat, sentir sa vibration, sa chaleur, le battement de son cœur, la fragilité de son ossature, l’odeur qui s’en dégage, etc.

Tous ces exercices du moment présent nous rappellent aux bonheurs de la vie. Au bonheur d’être en vie.

5. Découvrez le plaisir, le bonheur, la joie 

3ème recommandation qui, je l’espère, contribuera à votre rayonnement : la philosophie.

Vous n’avez pas tout lu Nietzsche, Spinoza, Bergson ? Moi non plus, pas tout. Mais je suis sûre que lire La puissance de la joie, de Frédéric Lenoir, vous ré-ouvrira l’appétit de vivre et vous aidera à retrouver ce puissant sentiment de joie qui nous quitte quand on est quitté.

Bref, 6 atouts pour être vraiment et durablement heureux dans la vie et en amour

  • 0. Apprendre à être seul est en jouir
  • 1. Savoir que ses croyances ne sont pas la réalité
  • 2. Avancer à son propre rythme
  • 3. Dire oui !
  • 4. Goûter l’instant présent
  • 5. Aller vers la Joie

Prune Quellien

Cet article fait écho à votre histoire ? Vous pouvez prendre rendez-vous à mon cabinet à Paris, sur Skype ou par téléphone.

 

 

 

Liens utiles :

Voir aussi les articles :