Quand la rupture est une chance 2


Vous appréhendez de devoir faire votre deuil amoureux ? Pourtant, certaines ruptures sont une chance de retrouver une vie bien meilleure. Témoignage à l’appui… proche du Vaudeville.

« Grâce à mon ex-mari, j’ai rencontré l’homme de ma seconde vie ! »

Mine réjouie, radieuse sans plus de maquillage que d’habitude lorsque je la reçois en séance, Karine (son prénom a été changé), n’en revient toujours pas : en 10 jours à peine, sa triste vie de femme-trompée-qui-veut-récupérer-son-ex-mari-et-sauver-son couple a basculé dans une vie de femme-amoureuse-qui-plaisante-avec-son-ex-mari-et-pense-à-son-nouveau-couple.

Il faut dire que l’histoire de Karine n’est pas banale : après 21 années de vie conjugale, son mari la trompe pour une autre. Leur problème principal : un cruel défaut de communication. C’est pourquoi elle me contacte. Séance après séance, nous avançons, mais son mari reste campé sur ses positions : malgré toute l’affection qu’il a pour elle, il veut refaire sa vie avec sa maîtresse. Le coup est dur pour elle qui vient de fêter ses 40 ans, cherche du travail, et doit s’occuper de leurs deux enfants en bas-âge dans la maison qu’ils sont en train de se construire. Je lui demande de s’interroger sur les aspects positifs qu’il y aurait à vivre fièrement, à s’accomplir en tant que personne. Puis, j’évoque avec elle l’idée de faire des choses qui lui plaisent, de se rapprocher des autres, de sortir de sa zone de confort maman-enfants-maison.

Alors, elle se rapproche de – accrochez-vous bien ! – l’ex-mari de la maîtresse de son mari (rappelons qu’il a décidé de jeter sa femme du domicile conjugal quand il a appris qu’elle le trompait avec le mari de Karine, alors que Karine, elle vit toujours avec son mari. Pas simple, hein ?) Tout commence par un texto ironique sur leur situation d’époux trompés. Le texto se transforme en rendez-vous quotidien pour se soutenir, s’amuser de leur sort commun, trinquer ensemble par SMS interposés, se souhaiter « bonne soirée ! », puis « bonne nuit… » Tout naturellement, ils se disent :

« Et si on trinquait en vrai ? »

Et depuis, ils ne se quittent plus.

Leur histoire est une vraie rencontre. Pas une relation pansement. C’est important de préciser cela. Aucun des deux n’est avec l’autre pour oublier son ex, ou s’en servir à des fins de reconquête. Non. Ils s’aiment, c’est (pour le moins) inattendu, mais c’est réel. Leurs déconvenues conjugales les ont soudés, ils savent comment réagir face à l’infidélité, et surtout… ils se parlent des choses qui fâchent, aussi. Ce que ne faisait pas Karine avant, et que je l’ai aidée à faire. De son côté, Vincent se sent valorisé par cet échange et le dit à Karine. Ils se sont trouvés.

Joli happy end, n’est-ce pas ?

Prune Quellien

Vous avez envie de témoigner ? Laissez votre commentaire ! Et si votre situation est moins heureuse et que vous avez besoin d’un conseil amoureux personnalisé, je vous invite à prendre rendez-vous, nous discuterons ensemble de votre problème afin d’envisager des solutions.

 

Voir aussi les articles :

Livres et séances de coaching :


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires sur “Quand la rupture est une chance

  • Sam

    Bonjour et merci pour vos conseils.

    Votre livre permet de se remettre en question , de savoir comment être soit même et se retrouver après avoir fait des concessions pour l’autre alors que le problème est bien. La communication car toutes les concessions faites n’ont rien donner car sans savoir ce qui fait tellement vibrer l’autre cela ne sert a rien. Pour mon ex, il est sûrement trop tard car elle n’a pas voulu compléter les tests du livre.jaurai du découvrir votre livre avant pour qu’un vrai échange ai lieu sur ce que chacun attendait de l’autre. Je dois penser à moi, me retrouver tel que je suis et avancer pour moi , le passé est derrière et des rencontres j’en ferai d’autres. J’ai des sentiments encore fort mais aucune perspective si elle ne veut pas reconnaître qu’on est deux dans une relation et a communiquer régulièrement sur le positif et sur ce qui nous blesse. Merci encore

    • prune Auteur de l’article

      C’est moi qui vous remercie Sam de votre témoignage. Je vous envoie tous mes encouragements pour vos projets à venir.
      Prune Quellien